Pour sécuriser le développement du métier Leasing en Pologne (EFL), CAL&F a opté pour une opération de titrisation bouclée avec succès en octobre. Explications.

Sur un marché du leasing particulièrement dynamique en Pologne, EFL connaît une forte croissance d’environ 10 % par an, et voit donc ses besoins de liquidités augmenter : or, le zloty s’avère une devise difficile et chère à lever auprès de la trésorerie du Groupe basée à Londres. Par ailleurs, la diversification du refinancement avec des banques locales en Pologne se heurte désormais à une problématique de prix en raison d’une nouvelle taxe sur les bilans bancaires.

Dans ce contexte, la solution préconisée par la gestion financière CAL&F et validée par les instances de décision CAL &F-EFL à l’issue d’une étude de faisabilité complète : une opération de titrisation. L’opération est structurée à partir d’un “pool” de créances de leasing originées puis cédées par EFL à un véhicule d’émission de titres. Le montage répond à des critères de sélection stricts permettant aux titres émis de bénéficier de notations favorables et, in fine, d’offrir un refinancement à prix compétitif.

Une opération menée en synergie.

Le projet a été piloté par les gestions financières EFL et CAL&F, en étroite coopération avec les équipes spécialisées de CACIB et CA S.A. Les agences de notation Fitch et Scope ont attribué à cette transaction des notations très favorables (A+ et AAA ).

C’est finalement 1,8 milliard de zlotys (soit environ 415 millions d’euros) qui ont pu être levés grâce à cette transaction, ce qui représente 35 % des besoins de refinancement annuels d’EFL dans cette devise.

Les titres ont été placés auprès de trois investisseurs de premier plan, dont la Banque Européenne d’Investissement (BEI). Une coopération réussie, particulièrement importante pour le Groupe et CAL &F avec cette institution majeure de l’Union européenne.

L’opération a été signée le 20 octobre dernier, le closing effectif ayant suivi le 25 octobre. Elle est “rechargeable” pour trois ans, ce qui signifie que les créances arrivées à maturité ou remboursées par anticipation pourront être remplacées. EFL dispose ainsi d’un montant de refinancement stable pour les quatre prochaines années, levé à prix compétitif, un support indispensable pour l’exécution du plan de développement.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

OK      En savoir plus
X